Événements

La Faculté des sciences infirmières de l’Université Laval est fière d’annoncer sa collaboration avec les cégeps Garneau et Beauce-Appalaches pour la mise en place d’un projet pilote DEC-BAC intensif qui accélérera la diplomation d’infirmières et d’infirmiers au baccalauréat en sciences infirmières, une première au Québec.

Il est déjà possible de s’inscrire en prévision de l’hiver prochain dans ce nouveau continuum DEC-BAC qui permettra aux futurs diplômés et diplômées du DEC en soins infirmiers du Cégep Garneau et du Cégep Beauce-Appalaches d’intégrer des cours universitaires à leur 5e ou 6e session (entente avec les cégeps partenaires). La formation DEC-BAC, d’une durée standard de cinq ans (3 ans au cégep et 2 années à l’université), pourra donc être complétée jusqu’à six mois plus rapidement à l’université. Ce cheminement accéléré permettra du même coup aux étudiantes et étudiants collégiaux de se familiariser avec les études universitaires de façon progressive.

« Le consortium qui réunit les cégeps et l’Université Laval est très actif et poursuit continuellement ses activités d’harmonisation des compétences et des contenus de leurs programmes respectifs afin d’assurer un meilleur continuum DEC-BAC. Cette entente répond à un besoin prioritaire du système de santé pour former du personnel qualifié en sciences infirmières. Espérons que d’autres ententes du genre suivront », mentionne Frédéric Douville, vice-doyen aux études de premier cycle et à la formation continue à la Faculté des sciences infirmières de l’Université Laval.

« Le Cégep Garneau est fier de pousser encore plus loin sa collaboration avec l’Université Laval dans le but de former des professionnelles et professionnels des soins infirmiers. Cette entente est une autre façon de contribuer à la formation d’effectifs dans le domaine de la santé dont le Québec a tant besoin. Elle propose aux étudiantes et étudiants du Programme Soins infirmiers qui le désirent de compléter des études universitaires dans des délais plus courts », précise Jean-Yves Tremblay, directeur des études du Cégep Garneau.

« C’est une grande fierté pour le Cégep Beauce-Appalaches de participer à cette innovation en partenariat avec l’Université Laval. En plus d’accélérer le cheminement des étudiantes et étudiants et ainsi répondre aux besoins du marché, cette entente a été conçue de manière à permettre à ceux-ci de continuer d’œuvrer et d’évoluer dans leurs milieux de travail durant leurs études et ainsi répondre doublement aux enjeux de pénurie de main-d’œuvre », mentionne Jean-Philippe Vachon, directeur des études et de la vie étudiante du Cégep Beauce-Appalaches.

Le projet pilote vise à admettre de façon conditionnelle au baccalauréat en sciences infirmières les personnes inscrites dans les programmes en soins infirmiers au DEC régulier ou intensif. Une fois admis, les étudiantes et étudiants pourront s’inscrire aux trois cours de collaboration interprofessionnelle et à un cours d’anglais ou optionnel, Arythmies cardiaques par exemple. Les cours universitaires, d’un à trois crédits chacun, seront offerts à distance et les fins de semaine.

La Faculté des sciences infirmières maintient bien entendu son programme DEC-BAC régulier non contingenté.